TOBIAS MORETTI

TOBIAS MORETTI

Une biographie..

1392 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

Pas récente, mais intéressante
Nicht jung, aber interessant

en allemand :
[lien]

en anglais :
[lien]

1392 appréciations
Hors-ligne


Traduction :

La gloire d?acteur et la vie d?agriculteur

Tobias Moretti est considéré comme l?un des acteurs les plus charismatiques d?Autriche. Il a parcouru un long chemin depuis la star de série jusqu'à l?artiste exigeant. Et il a également parcouru des sentiers escarpés : là-haut dans la montagne, au Sud d?Innsbruck, la capitale du Tyrol, Moretti possède une ferme de 400 ans d?âge depuis 1997. Sur sa ferme écologique, il s?occupe de 20 vaches (de race Tuxerkühe und Pustertaler Sprintzen) et si nécessaire, il est déjà à 07 H 00 du matin dans l?étable et s?occupe du fumier. Un heureux temps avec l?envie, mais pas vraiment idyllique : une véritable entreprise agricole. « Depuis que je l?ai, ma vie a changé. Je mets tout en jeu au vrai sens du mot. Il y a encore un monde derrière la scène et de l?autre côté des projecteurs, et soudain, on réfléchit tout à fait différemment sur ce pour quoi on dépense son énergie, sacrifie son temps et consomme sa vie.

Tobias Moretti est né le 11 Juillet 1959 à Innsbruck/Tirol. Après des études de composition à la Musikhochschule de Vienne, il a intégré la « Otto Falckenberg Schule » à Munich. Ensuite, il a fait partie de la troupe du Bayrischen Staatsschauspiel (Frank Baumbauer) et de 1985 à 1995, du Münchner Kammerspielen (Dieter Dorn) où, entre autres rôles dans « Mann ist Mann » de Brecht, « Der Frosch » et dans le rôle titre de Shakespeare « Troilus et Cressida » il a fêté de grands succès

Depuis 1989, Tobias Moretti s?est tourné vers des films de genre : ?Piefke Saga?, de Mitterrer, ?I Due ponti? de Rodolfo Dalvais (1988) et une première collaboration avec Xaver Schwarzenberger "Der Rausschmeißer" (Le videur). A côté de son succès au Burgtheater de Vienne ? dans la pièce en un acte de Tchekhov ?Der Heiratsantrag? (La proposition de mariage) avec Anne Bennett, on a pu le voir par la suite dans la série télévisée « Kommissar Rex », qui le fit connaître mondialement. En dépit du succès acquis grâce à la série, l?acteur est toujours resté fidèle à lui-même, en prenant garde de ne pas laisser les médias, la gloire et la fortune corrompre son caractère. « On est responsable de ce que l?on fait, même si un acteur ne l?a que partiellement en main. On se trouve devant la caméra et alors on voit tôt ou tard le film terminé. Cela peut être comme une exposition. Et ce genre d?exposition se poursuit lors ces événements terribles, où l?on vous présente comme un petit animal de compagnie de luxe ? ce n?est pas mon truc.

Tobias Moretti tourne un film après l?autre, le thriller ?Ein Hund kam in die Kuche? (un chien vint dans la cuisine) de même que l?épopée historique  ?Andreas Hofer ? La Liberté de l?Aigle? où il incarne le héros national tyrolien Andreas Hofer. On lui reconnaît une « sensibilité extraordinaire »

comme il le prouve en travaillant avec des metteurs en scène comme Fassbinder, Bergman, Tabori et Dorn. En outre, il a joué plusieurs fois au Burgtheater de Vienne.
Pendant la saison 2005/055, il a mis en scène à l?opéra de Zurich l?oeuvre de jeunesse de Mozart ?La Finta Gardiniera?. L?orchestre était dirigé par Nikolaus Harnoncourt, qui dit de l?acteur « Moretti est un homme avec un très grand sens musical, avec qui vous pouvez parler comme avec un musicien. Il est marié à une musicienne, avec laquelle il parle vraisemblablement principalement de musique et d?agriculture. Et quand quelqu?un est aussi proche de la nature que lui, il est tout à fait proche de la musique"

Moretti a été récompensé plusieurs fois, comme en 1995 avec le Prix du Film Bavarois pour ?Kommissar Rex? en 1999 par le Prix Adolf-Grimme pour ?Krambambuli?, de même qu?en Mars 2002 pour son rôle dans « Danse avec le Diable ». En 1999, il a remporté le Romy de l?acteur de série le plus populaire. En 2001, 2003 et 2004, Tobias Moretti a reçu le Romy de l?acteur le plus populaire d?Autriche.

De Mars à Juin 2004; il se tenait aux côtés de Sébastien Koch dans le documentaire dramatique biographique en 3 parties ?Speer et Lui? sous la régie de Heinrich Broeler, le réalisateur de « Die Manns ». Avec un regard fanatique, la mine ardente, s?arrachant les cheveux, avec un désespoir maniaque, il jouait Hitler. Moretti a porté pendant des mois la moustache type Hitler pour cette production, de 12 millions d?Euros. Pour la cacher en public, il se laissait pousser une barbe sous la lèvre pendant les périodes où il ne tournait pas. Il a consulté énormément d?ouvrages littéraires pour s?approcher  de l?incompréhensible, du non jouable et a suivi la trace du meurtrier politique en masse dans une quantité énorme de documents audio et cinématographiques.« En tant qu?artiste, je n?ai aucune morale » dit Moretti. "Pour atteindre un résultat en tant qu?interprète, on doit parfois être impitoyable, intransigeant, même injuste envers ses propres sentiments. Si je joue Hitler, je dois avant tout le défendre, aussi paradoxal et méchant que celui puisse paraître"

Moretti se décrit lui-même comme ?plein de vivacité?. Il aime les hobbies excitants pour se détendre, comme le canoë en eau vive ou la conduite de motos. Auparavant, il se définissait comme un « anarchiste discipliné » entre temps, il y a malgré toute l?audace peu de chaos. Grâce à sa propre entreprise de  production, Moretti est devenu un acteur réfléchissant avec justesse et financièrement indépendant. Il se place aussi aux frontières du sport, dans le meilleur sens : Il a participé sporadiquement pour Porsche à la « Super Cup ». Meilleur résultat : 12ème à Imola en 1997. Une passion qui l?a déjà mené contre un mur à 190 Kms/H ?Conduire en course est ma manière tout à fait propre de traiter la peur ? et l?échec » Et l?échec peut être intéressant, dans la vie comme dans l?art. Moretti est bien conscient du temps limité que nous avons sur terre. Il ne comprend pas les gens qui hochent la tête devant les personnes qui ont des passions, des obsessions et des ambitions. « J?avoue une certaine peur de la brièveté de la vie. Combien on devient rapidement vieux et à quel point on constate vite que c?est effrayant qu?on ait fait aussi peu avec son temps. »

Heureusement, Tobias Moretti a une profession dans laquelle il peut chercher de nouveaux défis et où il trouve encore le temps de la réflexion. Plus tard, lorsqu?il retourne dans sa ferme, il monte en lui quelque chose d?émotionnel « Je ressens la nature comme un merveilleux professeur. De même que la rose ne fleurit pas et ne sent pas pour nous plaire, l?homme ressent dans la nature sa relativité. Les choses étaient là dehors et en haut avant nous, et seront là après nous. Là où le travail agricole doit être accompli, le jour a encore un rythme sain, chaque heure du jour rappelle un travail déterminé qui doit être fait, et les hommes doivent s?adapter à ce rythme, sans beaucoup de discours, sans beaucoup de philosophie. Je tiens cela pour assez sain. Ici, personne n?a besoin d?aller au centre de fitness, à l?institut de bien être, ici, il n?y a aucune folie de régime et pas de manie de jogging. La vie sur la ferme de montagne dans l?Omesberg tyrolien, avec sa moto dans l?étable est pour ainsi dire pour lui le meilleur rôle secondaire, couronné de prix dans le grand film de l?existence.
Vous ne disposez pas des permissions nécessaires pour répondre à un sujet de la catégorie Biographie et famille
Biografie und Familie
2020-08-21-12
.

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres